Changer et devenir meilleur

La Technique Pomodoro ou l’art de gérer son temps …grâce à une tomate

Gérer son temps avec une tomate
La gestion du temps est un sujet qui me passionne. Il existe un nombre impressionnant de méthodes vous promettant de devenir maître de votre temps.

Certaines sont redoutablement efficaces, du moins au début quand l’effet nouveauté vous motive à expérimenter la promesse de la technique ultime. Très vite, le manque de discipline aidé de son copain le manque de motivation vous font retomber dans vos bons vieux travers. Voilà pourquoi, il est important de trouver le système le plus motivant donc le plus simple.

Parlant simplicité, j’ai découvert la technique Pomodoro (The Pomodoro Technique ou littéralement la technique de la tomate).
Loin de tous les systèmes sophistiqués de management, elle se veut simple et résolument orientée productivité.

En quoi consiste la technique Pomodoro ?

La philosophie derrière la technique de la tomate consiste à ne se consacrer pleinement qu’à une tâche à la fois.

1 – Pendant 25 minutes, vous n’allez porter votre attention que sur une activité (appelée tomate) unique et rien d’autres

Votre intérêt ne se bornera qu’à la réalisation de cette tâche. Vous ne vous laisserez pas distraire par quoique ce soit d’autres. Vous ne pouvez pas interrompre cette activité pour autre chose et revenir ensuite à votre tâche initiale. Vous ne pouvez pas poursuivre au-delà des 25min même si vous pensez terminer la tâche avec quelques secondes de plus.

2- Après chaque tomate, vous faites une pause de 3 à 5 min

Il s’agit d’un break total pendant lequel vous ne faîtes rien de stimulant : juste de la relaxation et du fun en somme

3- Après 4 tomates accomplies, vous devez faire une pause plus longue de 15 à 30 min

C’est le moment idéal pour vous livrer à vos actions gourmandes en temps, peu rentables mais faussement libérateurs.
Exemple : lisez vos mails, surfez sur le net, …

4- Enfin, n’oubliez pas de prendre des notes sur les tomates que vous vous serez farcies (NDLR: « désolé »)

Gardez une trace de vos actions pendant la journée et faites le bilan de vos prouesses à la fin de la journée

Les outils de la méthode Pomodoro

Pour une méthode qui se veut simple, vous vous douterez que le matériel requis est élémentaire :

  • un minuteur
    Idéalement un minuteur de cuisine en forme de tomate si vous voulez respecter scrupuleusement la tradition et l’esprit pomodoro 🙂
    Sinon un Timer en ligne fera l’affaire. Je vous propose mon Online Timer à titre d’exemple.
  • un crayon
  • une feuille de papier
    Là encore, je vis avec mon temps (et surtout je travaille essentiellement en ligne), j’ai choisi le support digital. Un joli document word ou tableau excel fait parfaitement l’affaire pour la prise de notes

Pourquoi la technique de la tomate est-elle efficace ?

La méthode de prime abord peut vous sembler contraignante. C’est ce qui fait sa force. Elle introduit une composante indispensable à tout modèle de réussite : la discipline.
Sans la discipline de soi, il est impossible de se transformer. Pour rompre avec ces habitudes qui jusqu’ici vous ont freiné, vous devez avoir la volonté de changer.
Ce changement doit s’opérer sur le long terme. Il est donc nécessaire d’introduire de nouvelles habitudes à répéter jour après jour.
La technique de la tomate impose cette discipline.

Discipline de la concentration

Idée reçu n°1 : Je suis multitâche, je réalise plusieurs choses à la fois

C’est sans doute une des idées reçues les plus néfastes à la productivité. Des études scientifiques ont prouvé que nous ne pouvons répondre qu’à un stimulus à la fois.
Si vous croyez être capable de penser ou faire plusieurs choses en même temps, vous êtes dans l’erreur. Vous ne ferez qu’osciller entre les réponses aux différents stimulis qui auront pour effet de vous disperser intellectuellement et physiquement. Certaines études ont même démontrées qu’il est plus dangereux pour la santé d’être accroc au multitâche que de fumer de la marijuana.
Oubliez le multitâche, restez pleinement dévoué à une action unique.

Discipline du temps

Vous ouvrez les yeux. C’est le matin, il est 9h. Horreur, le réveil n’a pas sonné ! On vous attend à l’autre bout de la ville dans 30min.
Vous allez alors vous surprendre à être terriblement efficace. Pas de temps perdu, vous allez droit à l’essentiel et réussissez à vous préparer pour arriver à l’heure. Ce scénario vous est-il familier ?
Très souvent, si vous vous laissez une certaine durée pour faire une tâche donnée, vous allez de manière élémentaire vous arranger pour réaliser la dite tâche pendant la durée définie.

C’est un peu le drame de la culture professionnelle en France.
La politique de l’entreprise repose sur le « temps de travail réglementaire ». Nous aurions beaucoup à gagner si nous prenions en compte la durée effective du « labeur ». Mais ceci est un autre débat 😉

La technique de la tomate impose de gérer son temps sur une durée de 25min. Pourquoi cette unité de temps me demanderez-vous ?
Ces 25 min correspondent à la durée moyenne pendant laquelle le cerveau peut se concentrer sur une chose sans faillir. La méthode consiste donc à adapter vos périodes de travail à vos facultés de concentration.

Les pauses

Elles sont aussi nécessaires que le travail. Sans elles vous ne pourrez pas durer et votre travail perdra sensiblement de son efficacité. Elles permettent d’éliminer le stress.
Il vous faut relâcher la pression. Étirez-vous. Bougez. Dansez. Le corps autant que l’esprit a besoin de se régénérer.
Les longues pauses, elles, permettent également d’échapper un instant à une discipline trop rigoureuse. Trop de discipline, tue la discipline 🙂

Prise de notes

Pour être meilleur dans la gestion de son temps, il est judicieux de relever ce que nous faisons de notre temps.
Quelles sont les tomates ou actions que vous réalisez ?
Sont-elles nécessaires ? S’intègrent-elles dans un plan plus général que vous avez défini ?
Ont-elles été réalisées comme vous l’aviez imaginé ? Que pouvez-vous améliorer ?

Prenez des notes tout au long de la journée. Et à la fin de celle-ci, faites le bilan de votre moisson d’actions 🙂

Les limites de la tomate

J’utilise cette technique depuis quelques jours maintenant. Je suis conquis par son efficacité.
Il y a l’effet de nouveauté mais pas seulement, cette méthode m’enthousiasme. Elle libère en moi une énergie nouvelle qui me pousse à accomplir des tâches jusqu’alors matière à procrastiner.
C’est presque devenu un jeu. Quelle tomate vais-je bien pouvoir cultiver pendant ces 25 prochaines minutes ?

Pour autant, j’ai parfois trouvé frustrant d’interrompre une activité stimulante au bout des 25ères minutes, comme la rédaction de cette article par exemple. Mais discipline oblige, je l’ai fait.
J’envisage 2 solutions :

  • définir des tomates plus au moins grosses suivant le degré de motivation.
  • ou accepter une pause salutaire pour mieux reprendre ensuite.

Je testerai ces options.

Il est aussi indiqué de ne pas employer cette technique pendant son temps libre, lorsqu’on s’adonne à une passion ou dans ses relations avec les autres (famille, amis et amours).

Enfin, si la technique Pomodoro permet de bien faire, il reste indispensable de définir quoi faire.

Un bon leader fait les bonnes choses. Un bon manager fait bien les choses. Pour être meilleur, soyez le leader et le manager de votre vie.

Il ne s’agit pas de s’agiter dans tous les sens en espérant arriver à quelque chose. Vous devez encore savoir où vous voulez aller et comment vous voulez y aller.

Vos nouvelles amies les tomates seront alors vos meilleures compagnons de route.
Il suffit d’une demi-heure pour mettre en œuvre la technique Pomodoro. N’attendez pas, mettez-vous aux tomates 🙂

Olivier Prize

Ressources : vous pouvez en savoir plus en allant sur le site officiel de The Pomodoro Technique I Use the Pomodoro Technique.

(crédit photo : thetomer)

Vous aimez, partagez

59 commentaires

  1. steeve /

    bien vendu ce kilo de tomates 😉

    • Clairement, j’en prends 1 Kilo aussi si il en reste !
      Je vais essayer, ça à l’air carrément efficace !!

  2. Mériâm /

    Super ! Merci pour l’article.

  3. Hub /

    La technique est très bien présenté et expliqué. 🙂

    Je l’ai appliqué et je trouve que respecté scrupuleusement, elle me pousse à approfondir d’avantage mes actions.
    En effet si j’ai fini une action mais qu’il me reste 15 minutes sur les 25 min je continue ma tâche de manière plus approfondi ce qui me rajoute parfois 1 ou 2 Pomodoro pour finir la tache.

    Sinon il est vrai le Pomodoro est indivisible et non extensible, et donc même s’il est dit qu’il peu être plus long on hésite toujours à le modifier en duré. C’est pareil pour les 5 min de pose j’hésite à les diminuer. Car je trouve pour que ces 5 min de poses sont le point faible de la technique ou je peu m’installer à l’ordi ou autre et oublier de reprendre mon activité en cour.

  4. @Hub : Personnellement j’applique 3 min de pause réglementaires même si souvent il est difficile d’arrêter ce qu’on fait.
    Ces 3 min sont consacrées à de la relaxation ou au contraire à sauter, m’agiter dans tous les sens pour réveiller le corps engourdi.

    Une chose est sûre c’est que je suis 10 fois plus productif avec les Tomates que sans (testé et retesté).

    La Technique Pomodoro for ever 😉

  5. Pro Crastinator /

    En tant que M. Univer de la procrastination (sans fausse modestie), je vais de ce pas essayer cette technique (sauf si j’oublie ce que j’étais parti faire avant d’arriver a mon bureau).
    Souhaitez moi bonne chance, si ça fonctionne je trouverai peut-être le chemin pour venir vous le dire !

    • micheline S. Claveau du Québec /

      Lire votre mot m’a bien fait rigoler. Rire de soi-même est salutaire. Vous décrivez bien en qq lignes certains aspects de la problématique du TDA/H (ADHD) en anglais. Allez lire sur le sujet, surtout en anglais, si je vous apprends qq chose. Il y a des sites, tel que http://www.additudemag.com Section Adulte, si vous lisez l’anglais. Rassurant, vous n’êtes pas le seul.

      Personnellement, je suis convaincue de vous battre en remportant tout championnat de procrastination, toutes catégories confondues.

      Par exemple, je vous écris au lieu de bosser.

      🙂 M

      • choubakar /

        On te donne une méthode pour avoir du temps pour toi, rien que toi.
        Ça veut dire que tu bosses pendant 25 min et après 25 min tu as 3 a 5 min de repos. Et au bout de 4 tomates, tu as de 15 à 30 min de repos.
        Pratique !

    • Stéphane /

      Tu sais, moi-même, je suis un rival sérieux. Et j’aimerais te suggérer la chose suivante: très souvent, nous avons honte de notre procrastination, nous avons conscience d’avoir perdu tellement de temps, nous sommes tristes derrière le masque de clown que nous nous composons. Et nous ne savons pas pourquoi nous ne passons pas à l’action alors qu’il y a tellement de joie à réaliser quelque chose. Mais justement, nous nous en sommes privés. Alors?
      La sagesse serait de savoir DE QUI TU CRAINS LE JUGEMENT en cas d’échec de ton entreprise, car très souvent nous nous jugeons très sévèrement parce que nous avons connu des jugements sévères et nous nous retrouvons dans une impasse: la nécessité de compenser nos erreurs passées alors qu’à cause de notre jugement très dur, nous ne nous donnons même plus le droit de faire le moindre échec. Prendre sa croix est donc essentiel, ce qui veut dire: laisser le passé de côté et avancer. Si je dis cela, c’est que, peut-être, nous remettons à plus tard, ou bien nous tentons de faire plusieurs choses à la fois, uniquement par désir de compenser NOTRE PROPRE JUGEMENT sur nous-mêmes et tous les jugements extérieurs que nous y avons incorporés.

  6. Dominic /

    La prises de notes dans ce dispositif d’amélioration (Pomodoro) me semble le passage obligé car il reste une trace de nos « tomates » ; la lecture ne serait rien sans la prises de notes qui permet aussi de clarifier nos idées.
    Pour ma part j’utilise depuis plus de 10ans mon « CEKWAOO », (c’est quoi où ) ,qui est basé justement sur la prises de notes multiples dans une feuille unique excel.C’est mon journal de bord.
    Gestionnaire des Savoir-Faire et des Connaissances, cette prise de notes est essentielles car elle permet d’intégrer la notion de « contexte » à la sauvegarde d’actions ou de décisions prises.
    L’art de gérer son temps est cimenté par l’art de ne pas en perdre en recherche inutile. La mémoire a ses limites.
    Le « CEKWAOO » et la prise de notes sont les ciments le la « technique Pomodoro »
    Nous pouvons échanger et faire nos retours d’expériences respectifs sur ce sujet, sans retenues. Dominic Aguilar

    • François /

      Bonjour Dominic,
      ce que tu écris concernant ta prise de notes sur Excel m’intéresse beaucoup… Tu pourrais nous en dévoiler un peu plus, stp ?
      Merci

  7. EmilieDuChatelet /

    On en est là quand même ! Voila ce que c’est que d’avoir des juniors partout : il faut leur apprendre à travailler et gérer leur temps avec des concepts SIMPLES autrement, ils coulent dans le grand bain ! Dingue.
    Ceci dit, les mecs effectivement sont monotâches (rigides et inadaptés, etc…) , mais les femmes elles, sont mutitâches comme n’importe quel ordinateur de bureau ! Moralité, essayez les femmes : adaptabilité, flexibilité, efficacité et prudence. C’est Ce ne sont pas des femmes qui l’auraient joué « gameboy » donc irresponsable avec la phynance finance mondiale !

    • Yves /

      Efficacité c’est bien, mais Phynance est mal orthographiée… Finance.
      Loin d’être parfaite Madame !

      • Marie /

        L’ironie, y compris orthographique, est aussi un truc que pratiquent les femmes cher Yves.

    • Christophe /

      Haha tout ça pour être capable de regarder la télévision et repasser la lessive en même temps… Mais oui, vive le mutitache.

  8. Fuse /

    Je vais essayer d’organiser de cette manière mes révisions du Bac 😀

  9. fbocquet /

    J’ajoute à cet excellent article une petite application que j’utilise sur iPad et qui s’appelle Promodoro (http://itunes.apple.com/fr/app/promodoro/id359028017?mt=8).
    je confirme que c’est efficace pour moi qui suit également un grand procrastinateur 🙂

  10. i will try this pomodoro technic j’éspére que sa va marché thanks c’est vraiment du géni

  11. Je valide à 200%, je gagne énormément de temps en utilisant cette méthode!

  12. J’ai découvert cette methode il y a peu de temps et j’avoue être beaucoup plus efficace avec.
    Moins de temps perdu, plus de concentration, plus de tache effectué et surtout plus de tache fini.
    Bref à conseiller dans de nombreux domaines !

  13. VoltaireAmantdEmilieDuChatelet /

    J’utilise la méthode depuis une semaine et je trouve que c’est plutôt efficace, mais on verra si je tiens pendant un mois, j’ai déjà essayé beaucoup de méthodes et logiciels. J’ai 3 missions complètement orthogonales avec tout un tas de tâches, soi-disant urgentes. Sans Pomodoro, j’avais tendance à me noyer et à papillonner, une activité en amenant une autre puis une autre, passant du coq à l’âne toutes les 10 minutes sans vraiment rien finir.

    Réserver une tranche de 25 minutes est excellent, c’est suffisamment long pour effectuer quelque chose de conséquent y compris mise en oeuvre des outils nécessaires et rangement et suffisamment court pour ne pas se noyer dans une activité.

    Pour ceux qui n’ont pas lu le contenu de la méthode, il faut savoir qu’une tâche peut être effectuée sur plusieurs Tomates d’affilée, avec un maximum de 7. La pause entre 2 tomates peut être très courte, une minute peut suffire, juste le temps d’aller aux toilettes ou boire un verre, faire des étirements, mais une pause longue de 15 minutes est nécessaire au bout de 2 heures vu l’intensité de l’activité. Il est également possible de mettre plusieurs tâches dans une Tomate, comme une série de coups de fil qui vont durer 5 minutes chacun.

    Pour ceux qui ont l’habitude de procrastiner, mais qui constatent qu’ils sont capables de réussir des examens minutés dans le temps, cette méthode est faite pour vous.

    Ce que la méthode a changé pour moi :
    1° limitation des tâches chronophages en en limitant le temps, exemples : lecture du mail (2 tomates par jour max), recherche sur Internet (1 Tomate max par sujet), mise au point de logiciels (évite de se perdre dans des détails), etc.
    2° papillonnage : comme il faut terminer vite, si une idée germe pendant une Tomate (du genre je devrais réserver un resto pour demain soir), je n’essaye pas de la faire croître (appeler tout de suite), je la mets de côté pour plus tard (le resto je peux l’appeler pendant une pause longue).

    La méthode explique aussi comment gérer les interruptions, qu’elles soient endogènes (papillonnage, besoins soudains et urgents) ou exogènes (mail, téléphone, collègue)..

    Ma difficulté reste à bien gérer ma liste de tâches qui est bien trop longue (une centaine), sûrement en faisant des tâches plus macroscopiques. Quelle est la bonne longueur d’une liste de tâche ? Les méthodes GTD disent qu’il faut prévoir au moins 2 tâches par jour et au maximum 3, mais est-ce sans les tâches récurrentes comme trier le mail, lire les informations professionnelles ?

    Vive les femmes !

    • Merci pour ce commentaire long mais riche en informations 🙂

      La méthode Pomodoro fait à présent partie de ma vie. C’est aussi naturel de l’appliquer que de respirer.
      Il suffit que je tente de ne pas l’employer pour aussitôt ressentir un malaise.

      Quand à ta réflexion sur la gestion de ta liste de tâches, l’équilibre vers le quel je temps aujourd’hui est la méthode GTD aromatisée de Minimalisme.
      Je détaillerai ce curieux panachage dans un prochain article. Pour déjà te donner une piste : il s’agit de cultiver la simplicité et l’art d’en faire moins pour plus de résultats.

      Vive les femmes et les hommes en quête d’amélioration 😉

  14. France /

    Mon conjoint et moi l’avons essayé depuis maintenant presque deux semaines. Génial pour lui, il accomplit plus de tâches et les réalise mieux! Cependant, pour moi, c’est tout le contraire. Je travaille à la maison, je m’occupe des tâches ménagères et je m’occupe de deux bambins. je suis habituée au multitâche: préparer une béchamel tout en écrivant la liste des effets requis pour l’entrée à l’école tout en surveillant du con de l’oeil les jeux des petits. Oubliez ça me consacrer à une tâche unique! Idem pour le bureau où je dois rencontrer des clients, faire des téléphones, gérer des dossiers, me rendre à l’aéroport ou à la gare, me déplacer, etc… Je pense que cette méthode ne convient pas à tous les types d’emplois ou de situations, surtout pas pour les femmes et encore moins pour les femmes avec enfants.

  15. Méthode très intéressante et tentante. Merci d’avoir pris le temps d’aussi bien la présenter

    Je suis curieux de savoir comment traiter les interruptions : appel de client, tâche réellement urgente et inopinée. Vous avez un peu plus d’infos là dessus ?

    • Merci, laisse-toi tenter. Cette méthode est aussi simple que révolutionnaire.
      Je m’en sers tout le temps (au moment même où je répond à ton commentaire :))

      Concernant les interruptions, l’idée est bien évidemment de ne pas en avoir. Avec une bonne organisation et une bonne méthode (celle-ci), elles deviennent rares.
      Il faut aussi apprendre à dire non et Gérer les priorités.
      Ce que je fais aussi : des tomates spéciales pour traiter ces tâches réellement urgentes.

      J’espère avoir pu t’aider.
      Ah c’est déjà l’heure de ma pause 😉

  16. Anicet /

    Merci pour la technique Olivier, je vais sans hésiter l’adopter.
    Mais qu’en est-il des tâches souvent dites « de longue haleine » qui sont chronométrées. Par exemple,pour un examen, aurais-je raison de m’accorder des pauses durant un examen de 2 ou 3 heures? Car même si ce sont des pauses de 3 minutes, en 2 heures, c’est déjà 12 minutes et en 12 minutes, on peut encore y remplir une page (ou plus/ou moins, selon la difficulté)

    • Salut Anicet,

      L’essayer c’est l’adopter 😉

      Tu soulèves une question très intéressante : faut-il appliquer la technique Pomodoro pendant un examen ?
      Ma réponse à naturelle à ce type de question serait : il faut tester.

      Toutefois, mon intuition m’incite raisonnablement à ne pas appliquer la technique Pomodoro telle quelle dans un tel contexte.
      Lors d’une épreuve en temps limité, l’enjeu n’est pas tout à fait le même que celui des révisions.
      Chaque seconde est précieuse. De plus c’est le sujet de l’épreuve qui impose le rythme et non l’inverse. A ce titre, la nature des pauses autorisées reste limitée.

      La meilleure stratégie selon moi consiste dès le début de l’épreuve à planifier son rythme.
      Exemple : je fais la 1ère partie (env 20min), je me relâche complètement 1min puis j’enchaine avec la 2ème (env 30 min) puis je vais me dégourdir 2 min aux toilettes …
      Il s’agit donc d’adapter la méthode Pomodoro au rythme de l’épreuve.

      Tu m’as donné envie de tester ça.
      Bon, vite il faut que je trouve un examen à passer… :p
      Plus sérieusement, ton retour sur l’adaptation de la méthode Pomodoro en examen est le bienvenu 🙂

      Olivier

  17. Anna /

    Je ne sais pas si vous connaissez déjà ce logiciel spécifique à la méthode pomodoro…
    http://www.softonic.fr/s/pomodairo:mac
    Il est simple d’utilisation et ne nécessite pas une connexion permanente au net. Le hic c’est qu’il n’est qu’en anglais… Cela dit c’est très simple d’utilisation donc pas trop complexe niveau vocabulaire.

    J’en profite pour vous remercier pour votre Blog très intéressant et plein de bons conseils.

  18. David /

    Je suis fan de cette technique que j’ai essayé maintenant et qui m’apporte entière satisfaction :).
    Merci encore pour ce site.

  19. intéressant mais bof bof pour moi. Je tire la créativité nécessaire dans mon travail en sautant du coq à l’âne… sinon c’est page blanche assurée ! Comme toute méthode, elle s’applique à certaines personnalités, pas à d’autres. Et franchement je n’ai pas envie de « manager » ma vie, mais juste de la vivre :-))

    • Micheline S.. Claveau du Québec /

      Je partage totalement votre point de vue. Malheureusement pour bien la vivre notre vie, il faut AUSSI la « manager » comme vous dites parce qu’au quotidien on ne s’en sort pas autrement. Enfin, j’en aurais long à dire, mais j’arrête là. 🙂 M

  20. Je trouve cet article très instructif, merci ! Je me suis aperçue que j’appliquais déjà la technique sans le savoir : j’ai déjà pour habitude de me forcer à rester concentrée sur une tâche au moins 30 minutes. Et c’est fou la vitesse à laquelle on progresse !! Pourtant les envies de surfer ou autre sont tentantes mais il faut savoir s’auto-discipliner. A bientôt pour d’autres articles !

  21. Bonjour Olivier,

    Merci pour cet article bien détaillé 🙂

    La méthode Pomodoro, si simple en apparence (et c’est ce qui fait sa force) peut donner des résultats étonnants.
    En s’imposant des périodes de concentration courtes, on se met dans les meilleures disposition pour aller droit au but et être productif.

    Cette méthode peut aussi être utilisée pour se lancer plus facilement dans une activité qu’on redoute et qu’on a tendance à repousser encore et encore. On sait que ce n’est que pour quelques minutes, ce qui facilite le démarrage. Et une fois lancé, on a souvent envie de continuer.

    Pour quelqu’un qui a du mal à se lancer, une tomate de 25 minutes, c’est bien.

    Pour ma part, je pense qu’il ne faut pas rester bloquer sur les 25 minutes. C’est à adapter en fonction de la durée pendant laquelle chacun peut rester concentrer. Ce qui permet de profiter de cet état de productivité plus longtemps et de ne pas le stopper. On peut tout à fait prendre sa pause juste après 🙂

    Bonne fin de journée.

    Clément

  22. Sarah /

    Un de mes profs aussi m’a conseillé cette méthode. Moi qui ai du mal a rester concentrée . D abord se fixer 10minutes puis augmenter la durée.
    Methode efficace

  23. Bonjour,

    Je ne connaissais pas du tout cette méthode très intéressante. Je vais l’essayer pendant quelques jours. En tout cas, il n’y a pas de doute le multitâche est un frein important à l’efficacité.
    Merci pour cet article

    Ludovic

  24. Merci pour ce retour, tes remarques me sont familières 😉

    J’aime beaucoup la partie « Discipline du temps », l’exemple du réveil raté est tellement vrai !

  25. ChaMZ /

    Il y a un détail très important sur la méthode Pomodoro, c’est le fait que, quand on commence une tâche, l’interrompre signifie remettre le compteur à Zero.
    Ce qui me pousse souvent à forcer à finir mes 25 minutes au lieu de l’interrompre pour quelques chose de futile et risquer de tout reprendre et rater la pause.
    C’était un bug dans l’app Android que j’utilisais, mais il s’avère que j’aime encore plus cette option.

  26. Azul /

    Je suis super contente.
    J’ai une forte tendance à la procrastination et miracle, je progresse!!!
    Merci pour cette super méthode, simple et efficace!

  27. Je vais de ce pas tester cette nouvelle méthode et reviendrai d’ici quelques jours vous donner mon avis.

    Reste à prendre un papier, un crayon et un minuteur.

    A bientôt !

  28. Philippe /

    Article très sympa, et méthode efficace en effet, que j’utilise énormément depuis quelques temps.
    Du coup n’ayant pas de compte-minute chez moi, j’ai voulu utiliser le compte à rebours de mon téléphone. Mais c’est galère de règler un minuteur de 25 mn, puis d’en règler un autre de 5 mn, et le suivant de 25 mn, etc. etc.
    Et en fait, il y en a plein pour mon smartphone, c’est fou. J’ai un Android, mais je suppose que sur iPhone ou Windows Phone c’est la même chose.
    J’en ai testé plein, j’ai passé (perdu ? non!) 2 jours à voir comment ils marchaient, et je suis tombé sur une petite appli gratuite exactement faite pour ça, et pour moi (je préfère des minutages plus long, or c’est configurable).
    Elle s’appelle Tomate mécanique, c’est plutôt bien choisi, et elle fait aussi office d’horloge.
    Bref très agréable, je dirais presque zen tellement c’est à la fois simple, efficace, et visuellement sympa (contrairement à beaucoup d’autres).
    Ca n’empêche pas d’avoir sa feuille de papier pour lister et préparer sa journée, mais de toute façon taper du texte sur mon smartphone n’a jamais été mon fort.
    Et maintenant j’ai un Pomodoro qui ne me quitte plus, et la concentration qui va avec 🙂

    • Philippe (un autre) /

      Bonjour,
      J’utilise Tomate Mécanique sur mon Android, par contre j’ai constaté que la pause longue arrive après 5 pomodoro et non 4 bien que la Tomate soit réglée à 4…
      Avez vous constaté la meme chose ?
      A+

  29. nadia /

    et voila une méthode merci pour ce cadeau précieux.

  30. Agnès /

    Merci pour cet article très explicite. Je vais essayer dès lundi prochain !

  31. Déménagement rouen /

    Excellente méthode tomate !
    Augmenter sa productivité et être plus efficace permet de gagner du temps qu’on pourra alors utiliser pour d’autres projets ou des activités qui nous intéressent plus.

  32. Procrastine /

    Je fais partie du club sélect des pros de la procrastination. Ça m’embête beauvoup et je n’arrive pas à m’autodiscipliner. C’est avec plaisir que j’essaie cette technique!

  33. perle /

    merci pour cet article tres utile moi aussi je vais essayer cette méthode ça l’air tres éfficace.merci vraiment.

  34. Bonjour Olivier,

    je te remercie pour cet article exhaustif sur cette méthode que j’expérimente actuellement avec succès. J’ai autant apprécié ta pédagogie que les belles illustrations.

    Bonne continuation à toi!

    Pascal

  35. Danielle /

    Merci pour cet article, cette méthode est simple, applicable et efficace qui permet d’exercer du leadership sur soi même.

  36. PhD59 /

    cela a l air tres efficace je vais l essayer des mon retour de conges. un point que je n ai pas compris :
    comment organiser une tache qui demande une heure trente de travail ?

    • Très simple Philippe.
      Il s’agit de la décomposer en autant de tomates (tâches de 25 min).
      Et cette astuce sert de manière plus générale. Lorsque je me fixe un gros objectif, je sais que je serai plus motivé et efficace, si je le découpe en sous objectifs.
      Exemple : écrire un livre => écrire un chapitre => une page => un paragraphe => une phrase 🙂

      Olivier

  37. Bonjour Olivier et merci pour cet article. J’utilise aussi la méthode Pomodoro depuis quelques mois et je la trouve super efficace !

    Je voulais partager avec vous une application pour mac qui permet de gérer son temps et de l’adapter à la méthode Pomodoro, avec un minuteur et des alarmes automatiques.
    Ce logiciel s’appelle Eggscellent, vous le trouverez sur le Mac Appstore 🙂

    Bonne journée

  38. Bonjour Olivier et merci pour cet article très enrichissant.
    Je suis à la recherche de technique pour l’amélioration de sa productivité et je ne connaissais pas cette technique qui me semble plutôt efficace.
    Je vais la mettre en application afin de mesurer ces effets sur ma façon de travailler.
    Cela peut-être une bonne solution pour les personnes qui ont tendance au perfectionnisme à se concentrer sur le plus important au lieu de perdre du temps à s’acharner sur les détails.

  39. Fany /

    Je ne doute pas de l’efficacité de cette méthode, je vois bien à travers de multiples exemples que la discipline fait réussir. Mais (bah oui, il y a un mais), comment on fait quand on a tendance à se décourager: j’y arriverai jamais, je ne me sens pas bien, ce projet est trop ambitieux.
    Moi j’ai besoin du collectif, des autres, pour ne pas me décourager. Je peux commencer seule, mais tous mes projets sont des réalisations collectives. et je souffre énormément de ne pas réussir à entrainer les autres dans mes projets. Je connais mes qualités, je les propose aux autres mais quand il n’y a pas de répondant, je m’écroule…

  40. gabrielle herbert /

    Bonjour,
    Je viens de tomber sur votre article et je le trouve très intéressant! Je vais essayer cette méthode, car c’est vrai qu’au bout d’un certain temps au travail je suis très vite distraite! Je suis une adepte de la prise du note, du coup pour être efficace et gagner du temps j’ai téléchargé une application qui s’appelle Beesy. Elle me permet de prendre des notes, mes tâches, mes projets, déléguer auprès de mes équipes, prioriser ma todo liste etc… je vous la conseille!

  41. Waou ! J’aime bien ce concept ! à tester .

    Bon .. peut être pour mes tâches interne pas pour ceux de mes clients .

  42. Un grand merci à Olivier pour cet article très complet.

    J’avais entendu parler de cette méthode et là je sens qu’il est temps de s’y mettre.

    Si l’on souhaite s’améliorer intérieurement, extérieurement et tendre ainsi vers l’accomplissement de nos objectifs personnels, il est nécessaire d’appliquer des méthodes adaptées.
    el Pomodoro me semble particulièrement efficace, alliant concentration, rigueur et discipline, sans oublier la phase de détente / assimilation.

  43. Je découvre cette méthode suite à un commentaire laissé sur un article de mon blog, et j’en suis ravi ! 🙂
    Travaillant déjà avec un planning hebdo géré à l’heure, voire à la demi-heure, c’est cette technique est exactement ce qu’il me fallait pour m’améliorer davantage et cesser d’être distrait. Merci !

  44. Lucie /

    Pour ce qui ont un mac (ou peut être la trouve-t-on aussi sur windows, je ne sais pas…) Il existe une petite application toute bête, qui s’appelle « POMODORO TIME ». Étant surtout déconcentrée par l’ordinateur, elle est toujours visible dans la barre supérieure et me rappelle à mon devoir.
    Perso, je la trouve très agréable et ergonomique ! On pourrait presque dire que je ne m’en lasse pas ! Je « m’infligerais » presque des Pomodoros supplémentaires, tiens !
    Elle reste aussi très discrète à l’écran, ce qui n’empêche en rien les recherches et travaux informatiques. Et…… MIRACLE….. elle permet de gérer à l’avance quelles seront nos petites tomates, ont peu la mettre sur pause (en cas de besoins pressants, héhéhé).
    Bref ; QUE DU BONHEUR !!!! Je la conseille vraiment !!!
    Bonnes tomates,
    Lucie 😉

  45. Bonjour Olivier,

    Très bon article pour démarrer avec la méthode Pomodoro.
    C’est je trouve une méthode simple et surtout accessible pour les personnes qui veulent améliorer leur efficacité. Pas besoin de logiciel compliqué ou de règles difficiles à mettre en place. Pour une première étape elle est parfaite et redoutable d’efficacité.

    Un point important, je trouve, pour que la technique conserve son efficacité est de se couper des interruptions pendant les 25 minutes de travail.Le téléphone et internet sont des calamités. De plus en accordant de l’intérêt à une interruption, on lui accorde automatiquement (et inconsciemment) plus d’importance que notre tâche en cours. Et franchement, dans combien de cas lire le SMS que l’on vient de recevoir est plus important que notre travail ? Quasiment jamais !

    De même que l’on sous-estime la puissance d’une pause. Son impact sur notre travail est considérable. Elle permet de prendre du recul, d’aérer son cerveau et ses pensées. L’objectif est bien d’avoir une session de travail efficace et de rentabiliser ces 25 minutes.

    Au plaisir de vous lire.

    Benjamin

Trackbacks/Pingbacks

  1. un cahier et une tomate pour viatiques « Carnet de notes - [...] minuteur, suivies de tranches de 5 mn. consacrées à “faire n’importe quoi” (une explication en français). Sans minuteur, je…
  2. Bac, Brevet, exams… Des logiciels pour réviser efficacement | OnSoftware - [...] Ici, vous pouvez “découper” vos révisions en séquences de 25 minutes (méthode Pomodoro), ce qui permet de se consacrer…
  3. Keep Focused : un outil futé pour booster votre concentration - [...] lisez le livre the pomodoro technique (gratuit) ou bien cet article francophone consacré à la Pomodoro Technique sur le…

Laissez une trace dans l'histoire

N'en doutez pas, la liberté d'expression est une valeur qui m'est chère. Toutefois, les propos outrageux, non constructifs et contraire à l'esprit d'Etre Meilleur n'ont pas leur place ici. Soyez créatif, soyez meilleur.


* champs obligatoires

** Mes amis blogueurs seront ravis d'apprendre que mon blog est dofollow dès le 8ème commentaire