Gérer son temps avec une tomate
La gestion du temps est un sujet qui me passionne. Il existe un nombre impressionnant de méthodes vous promettant de devenir maître de votre temps.

Certaines sont redoutablement efficaces, du moins au début quand l’effet nouveauté vous motive à expérimenter la promesse de la technique ultime. Très vite, le manque de discipline aidé de son copain le manque de motivation vous font retomber dans vos bons vieux travers. Voilà pourquoi, il est important de trouver le système le plus motivant donc le plus simple.

Parlant simplicité, j’ai découvert la technique Pomodoro (The Pomodoro Technique ou littéralement la technique de la tomate).
Loin de tous les systèmes sophistiqués de management, elle se veut simple et résolument orientée productivité.

En quoi consiste la technique Pomodoro ?

La philosophie derrière la technique de la tomate consiste à ne se consacrer pleinement qu’à une tâche à la fois.

1 – Pendant 25 minutes, vous n’allez porter votre attention que sur une activité (appelée tomate) unique et rien d’autres

Votre intérêt ne se bornera qu’à la réalisation de cette tâche. Vous ne vous laisserez pas distraire par quoique ce soit d’autres. Vous ne pouvez pas interrompre cette activité pour autre chose et revenir ensuite à votre tâche initiale. Vous ne pouvez pas poursuivre au-delà des 25min même si vous pensez terminer la tâche avec quelques secondes de plus.

2- Après chaque tomate, vous faites une pause de 3 à 5 min

Il s’agit d’un break total pendant lequel vous ne faîtes rien de stimulant : juste de la relaxation et du fun en somme

3- Après 4 tomates accomplies, vous devez faire une pause plus longue de 15 à 30 min

C’est le moment idéal pour vous livrer à vos actions gourmandes en temps, peu rentables mais faussement libérateurs.
Exemple : lisez vos mails, surfez sur le net, …

4- Enfin, n’oubliez pas de prendre des notes sur les tomates que vous vous serez farcies (NDLR: « désolé »)

Gardez une trace de vos actions pendant la journée et faites le bilan de vos prouesses à la fin de la journée

Les outils de la méthode Pomodoro

Pour une méthode qui se veut simple, vous vous douterez que le matériel requis est élémentaire :

  • un minuteur
    Idéalement un minuteur de cuisine en forme de tomate si vous voulez respecter scrupuleusement la tradition et l’esprit pomodoro 🙂
    Sinon un Timer en ligne fera l’affaire. Je vous propose mon Online Timer à titre d’exemple.
  • un crayon
  • une feuille de papier
    Là encore, je vis avec mon temps (et surtout je travaille essentiellement en ligne), j’ai choisi le support digital. Un joli document word ou tableau excel fait parfaitement l’affaire pour la prise de notes

Pourquoi la technique de la tomate est-elle efficace ?

La méthode de prime abord peut vous sembler contraignante. C’est ce qui fait sa force. Elle introduit une composante indispensable à tout modèle de réussite : la discipline.
Sans la discipline de soi, il est impossible de se transformer. Pour rompre avec ces habitudes qui jusqu’ici vous ont freiné, vous devez avoir la volonté de changer.
Ce changement doit s’opérer sur le long terme. Il est donc nécessaire d’introduire de nouvelles habitudes à répéter jour après jour.
La technique de la tomate impose cette discipline.

Discipline de la concentration

Idée reçu n°1 : Je suis multitâche, je réalise plusieurs choses à la fois

C’est sans doute une des idées reçues les plus néfastes à la productivité. Des études scientifiques ont prouvé que nous ne pouvons répondre qu’à un stimulus à la fois.
Si vous croyez être capable de penser ou faire plusieurs choses en même temps, vous êtes dans l’erreur. Vous ne ferez qu’osciller entre les réponses aux différents stimulis qui auront pour effet de vous disperser intellectuellement et physiquement. Certaines études ont même démontrées qu’il est plus dangereux pour la santé d’être accroc au multitâche que de fumer de la marijuana.
Oubliez le multitâche, restez pleinement dévoué à une action unique.

Discipline du temps

Vous ouvrez les yeux. C’est le matin, il est 9h. Horreur, le réveil n’a pas sonné ! On vous attend à l’autre bout de la ville dans 30min.
Vous allez alors vous surprendre à être terriblement efficace. Pas de temps perdu, vous allez droit à l’essentiel et réussissez à vous préparer pour arriver à l’heure. Ce scénario vous est-il familier ?
Très souvent, si vous vous laissez une certaine durée pour faire une tâche donnée, vous allez de manière élémentaire vous arranger pour réaliser la dite tâche pendant la durée définie.

C’est un peu le drame de la culture professionnelle en France.
La politique de l’entreprise repose sur le « temps de travail réglementaire ». Nous aurions beaucoup à gagner si nous prenions en compte la durée effective du « labeur ». Mais ceci est un autre débat 😉

La technique de la tomate impose de gérer son temps sur une durée de 25min. Pourquoi cette unité de temps me demanderez-vous ?
Ces 25 min correspondent à la durée moyenne pendant laquelle le cerveau peut se concentrer sur une chose sans faillir. La méthode consiste donc à adapter vos périodes de travail à vos facultés de concentration.

Les pauses

Elles sont aussi nécessaires que le travail. Sans elles vous ne pourrez pas durer et votre travail perdra sensiblement de son efficacité. Elles permettent d’éliminer le stress.
Il vous faut relâcher la pression. Étirez-vous. Bougez. Dansez. Le corps autant que l’esprit a besoin de se régénérer.
Les longues pauses, elles, permettent également d’échapper un instant à une discipline trop rigoureuse. Trop de discipline, tue la discipline 🙂

Prise de notes

Pour être meilleur dans la gestion de son temps, il est judicieux de relever ce que nous faisons de notre temps.
Quelles sont les tomates ou actions que vous réalisez ?
Sont-elles nécessaires ? S’intègrent-elles dans un plan plus général que vous avez défini ?
Ont-elles été réalisées comme vous l’aviez imaginé ? Que pouvez-vous améliorer ?

Prenez des notes tout au long de la journée. Et à la fin de celle-ci, faites le bilan de votre moisson d’actions 🙂

Les limites de la tomate

J’utilise cette technique depuis quelques jours maintenant. Je suis conquis par son efficacité.
Il y a l’effet de nouveauté mais pas seulement, cette méthode m’enthousiasme. Elle libère en moi une énergie nouvelle qui me pousse à accomplir des tâches jusqu’alors matière à procrastiner.
C’est presque devenu un jeu. Quelle tomate vais-je bien pouvoir cultiver pendant ces 25 prochaines minutes ?

Pour autant, j’ai parfois trouvé frustrant d’interrompre une activité stimulante au bout des 25ères minutes, comme la rédaction de cette article par exemple. Mais discipline oblige, je l’ai fait.
J’envisage 2 solutions :

  • définir des tomates plus au moins grosses suivant le degré de motivation.
  • ou accepter une pause salutaire pour mieux reprendre ensuite.

Je testerai ces options.

Il est aussi indiqué de ne pas employer cette technique pendant son temps libre, lorsqu’on s’adonne à une passion ou dans ses relations avec les autres (famille, amis et amours).

Enfin, si la technique Pomodoro permet de bien faire, il reste indispensable de définir quoi faire.

Un bon leader fait les bonnes choses. Un bon manager fait bien les choses. Pour être meilleur, soyez le leader et le manager de votre vie.

Il ne s’agit pas de s’agiter dans tous les sens en espérant arriver à quelque chose. Vous devez encore savoir où vous voulez aller et comment vous voulez y aller.

Vos nouvelles amies les tomates seront alors vos meilleures compagnons de route.
Il suffit d’une demi-heure pour mettre en œuvre la technique Pomodoro. N’attendez pas, mettez-vous aux tomates 🙂

Olivier Prize

Ressources : vous pouvez en savoir plus en allant sur le site officiel de The Pomodoro Technique I Use the Pomodoro Technique.

(crédit photo : thetomer)

Share This