Etre plein d energie

Si vous ne vous sentez pas au top de votre forme, cet article va vous proposer une solution pour décupler votre énergie de manière « simple » !

Attention, je ne suis pas nutritionniste et les conseils développés ici sont issus de mon expérience personnelle. Bien que je sois convaincu de leur bien fondé, je vous invite à consulter votre médecin et/ou un (bon) nutritionniste avant d’entreprendre le moindre changement radical dans votre alimentation. Je décline toute responsabilité sur l’impact au niveau de votre santé, en bien (ce qui devrait se produire) comme en mal. Ceci étant dit, voyons de quoi il retourne.
 

Si vous me lisez avec assiduité, vous devez savoir que j’aime me « challenger » avec l’objectif de m’améliorer.

Une de mes obsessions depuis plusieurs années est de maximiser l’énergie dont je dispose.

La vie est bien trop courte pour accepter d’être médiocre.

Car être énergique c’est se sentir bien dans son corps et dans sa tête pour accomplir les actions qui nous tiennent à cœur. Et ces réalisations à leur tour vous donnent le sentiment de réussite et donc la motivation pour agir encore davantage. C’est ainsi que nous créons un cercle vertueux au sein duquel il fait bon évoluer.
Infographie Etre Meilleur cree un cercle vertueux

Mais comment avoir plus d’énergie ?

Ma meilleure réponse : en adoptant un style de vie énergique. Et l’alimentation joue un rôle clé dans ce domaine.

C’est ainsi que moi, le « carnivore irréductible », fort de cette prise de conscience, suis devenu végétarien du jour au lendemain.

Mais nul besoin de renoncer à tous les plaisirs culinaires ni vos instincts carnassiers pour décupler son énergie, soyez rassuré(e).

La pratique dont je veux vous parler est ce qu’on appelle le Jeûne Intermittent.

Qu’est ce que le Jeûne Intermittent

En une phrase simple : cela consiste à introduire des périodes « sans manger » dans son rythme alimentaire.

Pourquoi jeûner ?

Présenté ainsi, cela ne donne pas envie. Et vous pourriez même vous offusquer à l’idée de sauter un repas.

Après tout, les recommandations officielles nous incitent à manger régulièrement en quantité « normale » pour être en pleine santé.

logo manger bouger

Le site officiel Manger Bouger

Mais force est de constater que dans notre société d’abondance, nous connaissons une grave dérive de nos comportements alimentaires. Si autrefois, il nous fallait chasser pour nous sustenter, aujourd’hui la nourriture industrielle est à porter de main sans même bouger de son canapé.

Et celle-ci est à l’origine de nos problèmes croissants de santé tels que l’obésité, mal-être, cancers et autres « joyeuses » maladies.

Rassurez-vous, je n’ai nullement l’intention de faire la morale. D’autant que je reconnais avoir fait parti des consommateurs « abuseurs ».

Avant qu’il ne soit trop tard, il est grand temps de vous donner une nouvelle chance d’améliorer votre santé.

Comment jeûner intelligemment ?

Il est important d’aborder le jeûne comme un nouveau challenge. Pour cela, vous devez avoir une vision claire et motivante du résultat que vous voulez obtenir.

Cela vous aidera grandement dans les moments éprouvants. Et il y en aura, c’est ce qui fait le charme du défi 🙂

L’action est la même : ne rien manger et ne boire que de l’eau. Pas de jus ni de fruit. Et j’insiste absolument aucune source de sucre !

repas frugal

Non. Ceci n’est pas absolument un jeûne !

Le mode opératoire ne varie que dans la durée. Et je vous recommande vraiment de tester celui qui vous convient le mieux.

Le jeûne facile

Très simple. Vous vous abstenez de manger pendant une durée de 16h consécutives. Et cela 2 fois par semaine au moins.

A titre personnel, j’aime bien le week-end pour cela. Je prends mon dernier repas le vendredi vers 19h. Et le suivant ne sera que le lendemain samedi vers 11h – midi.

Ensuite, dans une fenêtre de 8h, je mange de nouveau avant de renouveler un jeûne de 16h jusqu’au dimanche.

C’est assez facile et ne demande pas d’effort surhumain ni de trop bousculer son agenda alimentaire.

Le jeûne avancé

Ce n’est plus un jeûne de 16h mais de 24h qu’il vous faut désormais pratiquer.

C’est évidemment plus difficile que le « jeûne facile » mais tellement gratifiant en terme de sensations.

Il nécessite cependant de savoir adapter son emploi du temps alimentaire (repas de famille ou entre amis) au rythme du jeûne. Dans la pratique, il reste facile de mettre en place les bonnes astuces pour le rendre compatible avec une vie sociale épanouie.

Le jeûne extrême

J’en parle parce qu’il se pratique mais je ne recommande pas nécessairement. Il existe des stages encadrés par des « médecins » au cours desquels les patients vont expérimenter un jeûne prolongé sur plusieurs semaines. Oui, vous avez bien lu ! Vous trouverez de nombreux témoignages vidéo en recherchant « water fasting ».

Je me garderai bien de juger la pertinence de tels traitements. Disons que je n’en éprouve pas le besoin… pour le moment.

En effet, je suis déjà tellement enthousiaste par les résultats obtenus avec le jeûne facile et le jeûne avancé. C’est véritablement prodigieux en terme de bien être !

Quels sont les biens faits du Jeûne Intermittent ?

Vous vous en doutez puisque c’est la raison première de cette article, le bienfait n°1 : plus d’ENERGIE.

Cela peut sembler subjectif mais cela s’explique par les avantages suivants.

Vous offrez une pause à votre appareil digestif

Avez-vous calculé le nombre de repas que vous prendrez sur toute une vie ?

Environ 100.000 !

Réalisez que vous sollicitez votre système digestif en continu pendant plus de 80 années. Songez aux efforts que vous lui demandez en ingurgitant des aliments peu sains.

En outre, la digestion consomme énormément d’énergie.

Vous en connaissez beaucoup de « machines » fonctionnant sans raté pendant plus de 80 ans, souvent en surrégime car encrassées par les cochonneries que vous pourrez lui donner ?

Voilà pourquoi, il est pertinent d’offrir à votre corps une pause salutaire grâce au jeûne intermittent.

Vous régénérez vos défenses immunitaires

En jeûnant, toute l’énergie « économisée » de la digestion est mise à profit par votre système immunitaire pour se reconstruire.

Certaines études vont jusqu’à révéler des vertus contre de nombreuses maladies.

Il est ainsi intéressant de noter les résultats du jeûne combiné avec le traitement contre le cancer, avec les pincettes de rigueur.

L’impact semble doublement bénéfique : retarder la progression des cellules tumorales et renforcer l’immunité des bonnes cellules. Prodigieux !

A titre personnel, je ne me suis jamais senti en meilleur santé que depuis la pratique du jeûne. J’ai même peur qu’un écart me conduise à briser le cercle vertueux de la santé idéale 🙂

Vous redécouvrez de nouvelles sources de plaisir

La France est réputée pour sa gastronomie. Aussi, il n’est pas surprenant que manger soit un des principaux plaisirs des Français.

Mais lorsque manger devient une habitude ou un remède face au stress, il y a de quoi s’inquiéter.

coupable de manger

Manger pour oublier ses problèmes ?

Vous vous croyez en dehors de ce schéma de pensée. En êtes-vous sûr ?

Que se passerait-il si vous vous priviez de ce plaisir ? Testez la diète temporaire.

Si vous n’en avez pas l’habitude, je vous garantie que vous ressentirez un manque. Heureusement, cette sensation reste éphémère et laisse place à un agréable bien-être.

C’est une occasion de remettre en question son mode de vie. Et c’est aussi l’opportunité de (re)créer de nouvelles sources de plaisir.

Que faire aux heures où vous aviez l’habitude de manger parce que « c’est l’heure de manger » ?

Voici quelques réflexes que j’ai mis en place et dont vous pouvez vous inspirer :

  • faire une marche, idéalement en pleine nature. Respirer un grand bol d’air remplit l’estomac.
  • pratiquer du sport pour les plus audacieux. Dans cette phase, je privilégie l’endurance douce aux efforts violents qui peuvent heurter le corps.
  • méditer. D’ailleurs se sentir léger aide à trouver la sérénité.
  • apprendre quelque chose de nouveau. Je me suis mis par exemple à l’Espagnol alors que jusqu’à présent « je n’avais jamais le temps ».

Ces nouvelles activités sont autant de plaisirs différents qui se substituent merveilleusement à celui d’obéir au réflexe de manger.

Mais peu importe ce que vous faîtes, l’important est aussi d’occuper votre esprit de manière intelligente.

cerveau obsede par manger

Libérer votre cerveau de la nourriture

Car si vous focalisez votre attention sur le fait que vous n’avez pas mangé, automatiquement, votre conscience va vous piéger. L’hypocondrie (anxiété excessive concernant la santé) est l’ennemi qui vous tendra de redoutables pièges. Et si vous lui cédez, vous vous retrouverez en moins de temps qu’il n’en faut à succomber à la (mal)bouffe. Certes elle vous  soulagera à court terme mais vous nuira sur le long terme.

Jeûner bouger

Il y a énormément de bénéfices à pratiquer le Jeûne Intermittent. Ne me croyez pas sur parole, testez à votre rythme. Challengez-vous !

Réduisez progressivement la fréquence de vos repas, tout en augmentant la qualité. Votre corps et votre esprit vous remercieront pour l’énergie nouvelle que vous leur apporterez.

Et partagez dans les commentaires vos résultats et difficultés. Quelle est votre durée de jeûne idéale ?

Olivier Prize

Jeûneur énergique

Share This